Une réalisation haute en couleur !

OEUVRE VALENCE D'AGEN 3

Présentation du projet :

Réalisation d’une oeuvre d’art pour la CC2R – Valence d’Agen.

 

 

Réalisation SII :

Pour cette réalisation, Sud Ingénierie Industrie s’est chargée de la réalisation complète des deux arceaux de structure de 4M de diamètre ainsi de l’étude et réalisation des structures porteuses des 16 panneaux des polycarbonate. La contrainte pour ce projet étant que chaque panneau doit avoir une orientation particulière permettant une réalisation de jeux de lumières.

La pose sur site à été effectuée par nos soins.

Intention de l’artiste :

« Une sculpture rayonnante pour la CC2R

Posée sur le parvis des bâtiments de la Communauté de Communes des Deux Rives, l’œuvre symbolise la réunion de communes réparties sur deux régions : l’Occitanie et la Nouvelle Aquitaine.

Deux cercles verticaux se croisent sans se toucher, liés entre eux par une verrière déployant ses couleurs dans toutes les directions. L’ensemble crée un espace commun ouvert et attractif, à l’image de la coopération intercommunale.

L’œuvre matérialise un nouvel ensemble vivant. A chaque pas, elle se transforme. Vue depuis les Allées du 4 septembre, c’est un jeu de superposition de couleurs, depuis le parvis, c’est une double porte invitant au passage. Entre ces deux états, elle multiplie les formes insaisissables, les superpositions, les percées visuelles, les recompositions , tout en restant toujours unie. Sans cesse en mouvement pour les regards passants, l’œuvre est un repère fixe qui se transforme sur lui même.

Le parvis n’est plus un simple cadre d’implantation, il devient un terrain d’action. Les variations visuelles de l’œuvre sont en prise directe avec les déplacements urbains propre au lieu : on le traverse, on s’y arrête pour une pause ou un rendez-vous, on le longe en voiture… L’expérience du site s’anime par cette sculpture à la forme sans cesse renouvelée.

Cette multiplicité s’actionne dans l’espace, mais aussi dans le temps. L’œuvre se déploie en projections colorées au sol selon l’heure du jour et les saisons, sous la course du soleil. Ses ombres qui s’étirent et se resserrent créent une respiration lumière diurne. Cette extension renforce l’emprise visuelle de l’œuvre de façon subtile, et crée une expérience immersive pour ceux qui seront assis sur le muret en matinée ensoleillée d’hiver ou ceux qui traverseront l’œuvre à midi en été.

La sculpture multiforme, actionnée par les regards des passants, vit d’une expression autonome et lumineuse.

Tel un pavillon coloré de l’instant lumière, qu’advient-il lorsque la nuit tombe ? Que reste-t-il de ce rapport au site et au temps, de ce lien à l’environnement ?

Située à la lisière de plusieurs espaces et au carrefour de différentes circulations, l’œuvre joue le rôle de repère, de balise. En soirée, une pulsation lumière l’anime de l’intérieur, renversant la perception diurne d’un éclairage zénithal. C’est une lumière claire et diffuse, propre à l’ambiance d’une nuit naturelle.

Sur le parvis, des éclats de lumière plongent les passants dans un bain de couleurs. Evoquant les jeux des ombres colorées de la sculpture, ces lumières sont la diffusion nocturne des projections diurnes comme conservées en mémoire. Au pied de la balise lumineuse qu’est la sculpture, le parvis s’anime et accueille les passants dans une ambiance lumineuse douce et apaisante.

De jour comme de nuit, l’œuvre et ses extensions lumières ouvrent à des sollicitations perceptives en lien avec l’espace environnant : le parvis de la CC2R devient un espace public attrayant. Point de repère sur le parvis de la Communauté de Communes, au carrefour d’axes passants et visuels, la sculpture est l’image d’une multiplicité rassemblée et vivante. »

Artiste : Aurore FOUCHIER

Pour en savoir plus sur l’artiste et ses réalisations : https://www.a-lumieres.com/

Remonter